1777905
Besuche insgesamt, 3 Besucher online
cleargif
Sie sind hier: Startseite » Fächer » Französisch » Veranstaltungen » Filmkritik "Camille Claudel"
Druckansicht

Kinobesuch des Französischseminars der Q11 im Rahmen der Cinéma français-Woche im Oktober 2015 im Filmhaus Nürnberg

Im Rahmen der französischen Filmwoche besuchten wir mit unserer Kursleiterin, StDin Petra Zehentmeier, den Film „Camille Claudel“. Und hier nun unsere Gedanken zu diesem Streifen:

Camille Claudel de Bruno Nuytten (1988)

Résumé du scénario (Galina, Yade, Paula)

Le film parle de Camille Claudel, sculptrice française au 19e siècle qui vit avec ses parents sévères et son frère Paul Claudel, poète reconnu à l’époque, près de Paris.

Jeune femme, Camille commence un apprentissage chez Auguste Rodin, qui est le plus grand sculpteur de son temps. Très tôt, Camille tombe amoureuse de son maître pour qui elle devient l’amante et l’inspiration en même temps.  Les deux ont une affaire passionnée, même si Rodin a une femme.

Après 12 ans et un avortement de Camille, l’affaire échoue. Camille devient très malheureuse aussi parce que sa famille, à part son frère Paul, ne la soutient plus et parce que son art est mal accepté par la société. Par conséquent, Camille fait de la dépression, détruit tout son œuvre et devient alcoolique. Finalement, sa mère l’interne dans une clinique psychiatrique où elle passe les trente dernières années de sa vie. 

Les personnages (Alice, Kerstin, Katharina)

Les caractères les plus importants du film sont Camille Claudel, personnage principal et sa famille dont le père Louis-Prosper Claudel et son frère Paul Claudel. En plus, il faut mentionner Auguste Rodin, sculpteur et maître de Camille avec qui la jeune femme a une affaire amoureuse. Rodin est riche et très connu en France alors que Camille doit travailler dur pour réussir comme sculptrice. Tout de même, c’est son maître qui aide la jeune artiste à se faire un nom.

Avec son frère Paul Camille a une bonne relation. C’est lui qui donne à sa sœur plusieurs conseils importants concernant sa vie personnelle. De la part de son père, Camille reçoit aussi beaucoup de soutien alors que sa mère est contre sa profession d’artiste.

L’esthétique du film (Patricia, Noémie, Katharina)

La musique et les perspectives de caméra correspondent à l’ambiance de chaque scène. Avec le développement de l’histoire, la tension augmente. La musique classique prédomine le film. Elle est plutôt silencieuse et équilibrée, mais vers la fin tragique du film, elle devient de plus en plus dramatique et agitée.

La caméra  reste calme pendant tout le film, même dans les moments émotifs. Ce n’est que quelque fois qu’elle suit l’action en perspective plongée pour créer une meilleure vue d’ensemble.

En général, on peut dire que la musique et les mouvements de caméra ont effectivement renforcé les sentiments du film. 

Opinion personnelle des élèves

Le film était très émouvant et touchant. On pouvait bien ressentir les émotions de Camille. Le réalisateur et aussi les acteurs ont réussi à transporter le changement de la personnalité de Camille et son désespoir à l’audience. Ainsi, l’histoire semblait très réelle et vraisemblable. On avait l’impression que le film parlait de la vraie vie. Toutefois, l’histoire était un peu longue et parfois compliquée à comprendre.

Q11-Kurs Französisch 2015/16