2425113
Besuche insgesamt, 7 Besucher online
cleargif

Klassen besuchen das 15. französische Jugendfilmfestival Cinéfête

Klassen besuchen das 15. französische Jugendfilmfestival Cinéfête

StRin Iris Schönfeld

Wie jedes Jahr im Januar zeigt das Filmhaus in Nürnberg französische Filme im Rahmen des französischen Jugendfilmfestivals Cinéfête. Vom 15. bis 21. 1. 2015 besuchten Schülergruppen des Willstätter-Gymnasiums zwei der angebotenen Filme. Mithilfe von Begleitmaterial zu den Filmen wurde der Filmbesuch zum lebendigen Sprachunterricht, der den Schülern die Geschichte und Kultur Frankreichs näherbrachte. Da für jedes Alter und jedes Sprachniveau Filme gezeigt wurden, sahen zum einen die Klasse 10a mit Frau Krengel « L’Italien » wie auch die Klasse 7c mit Frau Reuter den Film « Comme un lion ». Im Folgenden nun ein paar Schülereindrücke : Avoir du plaisir – pourquoi pas? – le film « L’Italien » Nous sommes allés voir le film “L’Italien” avec notre professeur Mme Krengel. Le film était en français et traitait d’un Arabe, Mourad, qui disait à tout le monde qu’il était Italien pour pouvoir avoir une meilleure vie - sans préjugés - en France. Mais tout d’un coup la situation a changé et puis, les autres ont découvert sa vraie identité. Aller voir ce film était très intéressant pour nous, car à travers le film on pouvait se faire une meilleure image d’autres cultures. Au début, on avait un peu de problèmes à comprendre, mais enfin cela allait mieux. Nous avons pu bien profiter de cette excursion. (Noemi Leibl, Patricia Riedel, Alina Friesen 10a)

Comme un lion

Le film „Comme un lion“ raconte l’histoire de Mitri Diop, un jeune sénégalais, qui rêve d’être champion de foot. Un scout découvre son talent et l’emmène en France. Pour le contrat, la grand-mère de Mitri fait de grandes dettes. Après avoir reçu son argent, le scout abandonne Mitri et Mitri vit dans la rue. Mais il lutte „comme un lion” pour réaliser son rêve. Enfin, un entraîneur de foot d’un club célèbre s’occupe de lui. Quand Mitri apprend à <<laisser>> (=abspielen) – ici, c’est un symbole qui dit qu’on pense aux autres – il peut réaliser son rêve. Le film m’a plu – non seulement parce que je m’intéresse au foot, mais aussi parce que le personnage principal, Mitri, est très sympa.

(Frau Reuter, Jenya Ayrancioglu, 7c)